vierge donnant le rosaire à Saint Dominique

La puissance du Rosaire !

Infos spirituelles

Je médite très souvent ces paroles de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus : « Par le Rosaire, on peut tout obtenir. Selon une gracieuse comparaison, c’est une longue chaîne qui relie le Ciel et la Terre : une des extrémités est entre nos mains et l’autre dans celles de la Sainte Vierge ». 

Tant que le Rosaire sera récité, Dieu ne pourra abandonner le monde, j’en suis convaincu, car cette Prière est puissante sur son Cœur. Elle est comme le levain qui peut régénérer la Terre. La douce Reine du Ciel ne peut oublier ses enfants qui, sans cesse, chantent ses louanges. Il n’y a pas de Prière qui soit plus agréable à Dieu que le Rosaire. Aussi l’Église nous invite-t-elle à le réciter. La Fête de Notre-Dame du Rosaire fut instituée par Sa Sainteté le Pape Saint Pie V en la Fête de « Notre-Dame de la Victoire » (1572) en action de grâces pour la Victoire de Lépante.

Ce que le Seigneur a fait en Marie par pure grâce, pour qu’elle devienne la Mère de son Fils, il l’a fait également pour nous dans le baptême. En Jésus nous sommes devenus les fils et les filles bien-aimés du Père , ce qui veut dire que le péché n’a plus le dernier mot, nous sommes faits pour aimer. La foi est donc pour nous un don de Dieu, une grâce. Nous avons à donner chaque jour une réponse de foi, à vivre notre pèlerinage de foi au cœur des joies, des peines et des difficultés quotidiennes.

Sur ce chemin, Marie est notre étoile, elle nous précède. Nous pouvons la prendre comme modèle pour grandir et avancer dans la foi. Marie ne s’est pas repliée sur ses difficultés, ses questions, elle a gardé le cœur ouvert. Oh non, Marie n’a pas été préservée des difficultés de la vie quotidienne … c’est pour cela que Marie peut nous aider aujourd’hui à entrer dans un chemin de foi. Avec elle, en son nom, reprenant les paroles de St Jean- Paul II, j’ose vous redire : « N’ayez pas peur, n’ayez pas peur de ce monde, des événements, car Dieu ne nous laisse pas seuls. Ne soyez pas frileux, repliés sur vos questions, vos doutes légitimes, vos difficultés quotidiennes ». Car Marie nous invite à faire de notre vie, non un repli sur soi, mais un don à Dieu et à nos frères.

Ce monde dur, Marie l’a connu au pied de la croix, elle était là debout. Dieu choisit toujours ce qui est petit, faible dans le monde, comme il a choisi Marie, pour faire de grandes choses. Même si, de façon visible, nous voyons assez souvent la haine, la violence triompher à travers ce que nous font percevoir certains médias ; pourtant, le regard de foi sur les événements doit nous permettre de constater que des voix continueront toujours et toujours à s’élever pour proclamer le droit du petit, du fragile !

À Fatima (Portugal), la Vierge Marie déclarera aux trois enfants: « Je suis Notre-Dame du Rosaire. Je suis venue pour exhorter les fidèles à réciter chaque jour le chapelet, à faire pénitence pour leurs péchés et à changer de vie »…puissions-nous entendre, chacun, l’appel, la demande de la Vierge Marie !

Père JM